• Facebook

©2018 by Mustapha KADIRI

UN MOT SUR LA MÉDECINE CHINOISE

En médecine chinoise, l’Homme est comparé à un Arbre. Les pieds sur la terre : il est nourri par l’énergie tellurique (yin). La tête est au soleil : il est nourri par l’énergie cosmique (yang). Cette énergie entre dans notre corps par le sommet de notre tête (yang) et par les pieds et la pointe du sacrum (yin). Elle passe ensuite par des centres énergétiques appelés en Occident les glandes endocrines (hypophyse, thyroïde etc.), appelées chakras en Orient. De là, cette énergie est véhiculée dans notre corps par des circuits énergétiques que les chinois appellent des méridiens. Chaque méridien apporte l’énergie à l’organe (ou la fonction) correspondant. Dix méridiens portent le nom d’organes et deux autres circuits gèrent notre émotionnel (le Maître du cœur et le Triple réchauffeur).
Les Chakras émettent autour de nous des champs électro-magnétiques (« l’Aura ») Ces champs vibratoires viennent nourrir nos méridiens, puis nos organes et nos fonctions. Ces champs peuvent se décaler à la suite d’un choc traumatique, émotionnel ou autres. Comme ils ne passent plus par notre axe, nos méridiens (et par conséquent nos organes / nos systèmes) ne sont plus alimentés en énergie de façon correcte. Ce décalage des champs vibratoires provoque un déséquilibre des circuits énergétiques qui peut engendrer un dysfonctionnement organique ou fonctionnel. Le bio-énergéticien travaille sur les déséquilibres vibratoires et énergétiques. Le médecin travaille sur les dysfonctionnements organiques/fonctionnels